L’humain au cœur de l’ingénierie
 

SIGMAG, l’autre regard sur la géomatique. Le guichet citoyen, une réalisation RWB.

Dans son édition n°13 de juin 2017, SIGMAG a retenu une de nos réalisations SIG dans sa revue, et plus particulièrement dans un article dénommé:

« Et si vous communiquiez? Les clés pour rendre son SIG plus visible et central auprès de tous Qu’importe ses usages, le SIG doit être mis au-devant de la scène pour être nettement plus visible et ainsi carburer d’avantage. Cela sous-entend de mettre l’accent sur sa communication en interne et on externe… »

C’est pas cette introduction que SISMAG a rédigé un article sur la communication liée au SIG.

Dans ce cadre, une de nos réalisations a été retenue et mentionnée dans cette article, le guichet citoyen, élaboré dans le cadre du SIT communal de Lavey-Morcles.

Ce guichet, réalisé dans le cadre d’ArcGis online, permet de mettre en avant différente application, principalement dédiée à l’information du citoyen, comme par exemple, des informations liées aux divers chantiers se déroulant sur le territoire communal et les impacts liés aux accès, ou encore sur les refuges communaux ou les points de collecte des déchets.

Extrait sur le guichet citoyen:

«Pour illustrer, la mise à disposition d’un portail d’information géographique est envisageable, à condition d’y mettre en relief des thèmes qui correspondent aux préoccupations des citoyens. En clair, il se doit d’être accessible et fonctionnel. Le guichet citoyen de la commune de Lavey-Morcles répertorie et localise par exemple les travaux qui peuvent gêner la circulation et informe des balades environnantes. «Sa mise en place via ArcGis online nous a permis d’être rapidement opérationnel, réactif pour les mise à jours des données, tout en fournissant l’information à tous (citoyens, autorités, prestataires, etc.), en tout temps et quel que soit l’appareil et/ou le système d’exploitation du client», explique Jean-Bernard Boschung, Responsable SIT de RWB Groupe SA, gestionnaire du SIT communal de Lavey-Morcles».

Ci-dessous la page de l’article (cliquer pour télécharger) et ci-après le lien de la revue SIGMAG http://www.sigtv.fr/

 

 

 

Retour